in

Les démarches à effectuer pour agrandir sa terrasse

Vous songez à agrandir votre terrasse et vous ne savez pas comment procéder ni quels sont les démarches administratives à faire. Pour vous aider dans votre projet.

Les autorisations obligatoires et les préparatifs d’un agrandissement de terrasse

Les terrasses ne sont pas toutes les mêmes et la taille est un facteur qui joue énormément sur le plan administratif. En effet, dans un projet d’agrandissement, les équipements nécessaires à sa réalisation ne sont pas la priorité, car l’enjeu se trouve d’abord sur la différence entre la surface initiale et celle étendue. En fonction du type de terrasse que vous souhaitez construire, les démarches à suivre par rapport aux normes d’urbanisme dans votre ville et selon qu’il s’agisse d’une surface de plancher ou d’une emprise au sol peuvent varier considérablement.

La surface de plancher prend en compte toutes les surfaces closes et couvertes qui ont une hauteur de plafond supérieure à 1,80 m, qu’elles soient à l’étage ou au rez-de-chaussée.

L’emprise au sol est toute la surface au sol sur laquelle la maison est construite, qu’elle soit close ou non, couverte ou non.

Logiquement, lors d’un agrandissement de terrasse, si celle-ci est de plain-pied, elle n’a pas de projection verticale depuis le sol et ne peut être catégorisée comme étant une construction à emprise au sol. Si, par contre, elle est construite sur pilotis, il y a une projection verticale et donc une emprise au sol venant s’ajouter à celle de votre maison.

Les règles d’urbanisme sont souvent les mêmes et si vous créez une emprise au sol allant au-delà de 5 m² à cause d’un toit de terrasse ou d’une terrasse sur pilotis, vous devez demander une autorisation auprès de votre Mairie. Pour ce faire, vous devez faire une déclaration de travaux qui mentionne la création d’une terrasse à emprise au sol de 5 à 20 m², et demander un permis de construire si elle est supérieure à 20 m².

La concrétisation du projet d’agrandissement de terrasse

La réalisation de l’agrandissement de votre terrasse dépendent de son type. Tous les procédures et travaux qu’il faudra mettre en œuvre ne peuvent être définis que si vous déterminez préalablement sa taille et selon qu’elle soit surélevée ou pas.

Pour agrandir une terrasse plain-pied qui est en général construit avec des matériaux de maçonnerie sur terre-plein. Pour que l’extension soit au même niveau que votre ancienne terrasse, il est nécessaire de vider une partie du sol, d’y confectionner des treillis soudés et d’y couler du béton. Il faut aussi prévoir une pente pour l’évacuation des eaux de pluie vers une canalisation d’eaux usées.

Pour étendre une terrasse sur pilotis, la technique d’agrandissement doit être identique à celle qui a été appliquée pour créer votre terrasse. Autrement dit, vous devez respecter la structure des pilotis, leur hauteur et le type de béton qui a été utilisé pour les confectionner.

Par ailleurs, que ce soit une extension de terrasse surélevée ou plain-pied, il est plus judicieux d’en profiter pour refaire intégralement le revêtement de sol. Vous avez un large choix entre le pavé, les bois exotiques, le carrelage, la pierre naturelle et bien d’autres encore.

Written by Takie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils pour aménager un bureau dans un petit espace

Être un senior fun c’est possible !