in

Santé cardio-vasculaire : pourquoi s’en préoccuper ?

woman in brown jacket standing on green grass field near body of water during daytime

Vous vous inquietez de votre santé ? Vous avez bien raison ! Nul n’est à l’abris ! En cas de doute sur votre état de santé, n’hésitez pas à consulter un cardiologue. Si vous vous intéressez aux maladies cardiaques, lisez donc notre article !

Qu’est-ce qu’une maladie cardiaque ?

Les maladies cardiaques décrivent une série d’affections qui touchent votre cœur. Parmi les maladies qui relèvent de la catégorie des maladies cardiaques, on trouve les maladies des vaisseaux sanguins, comme les maladies coronariennes, les problèmes de rythme cardiaque (arythmies) et les malformations cardiaques dont vous souffrez à la naissance (malformations cardiaques congénitales), entre autres.

Le terme « maladie cardiaque » est souvent utilisé de manière interchangeable avec le terme « maladie cardiovasculaire ». Les maladies cardiovasculaires désignent généralement des affections impliquant un rétrécissement ou un blocage des vaisseaux sanguins pouvant entraîner une crise cardiaque, des douleurs thoraciques (angine) ou un accident vasculaire cérébral. D’autres affections cardiaques, telles que celles qui affectent le muscle, les valves ou le rythme du cœur, sont également considérées comme des formes de maladies cardiaques.

La maladie de Brugada, un exemple de maladie cardiaque

Le syndrome de Brugada est un trouble du rythme cardiaque rare, mais potentiellement mortel, qui est parfois héréditaire. Les personnes atteintes du syndrome de Brugada ont un risque accru d’avoir des rythmes cardiaques irréguliers commençant dans les cavités inférieures du cœur (ventricules).

Les traitements du syndrome de Brugada comprennent des mesures préventives telles que l’évitement des médicaments aggravants et la réduction de la fièvre. Si nécessaire, le traitement peut également inclure un dispositif médical appelé défibrillateur-cardioverteur implantable (DCI).

Lorsqu’il s’agit de dépister et traiter une maladie importante comme le syndrome de Brugada, il est utile de pouvoir bénéficier d’un deuxième avis . En effet , tous les médecins ne font pas systématiquement le même diagnostic et c’est dans votre intérêt de solliciter plusieurs médecins.

A quoi ressemblent les symptômes d’une maladie cardiaque ?

Les symptômes des maladies cardiaques dépendent du type de maladie cardiaque dont vous souffrez. Les symptômes des maladies cardiovasculaires peuvent être différents pour les hommes et les femmes. Par exemple, les hommes sont plus susceptibles d’avoir des douleurs thoraciques ; les femmes sont plus susceptibles d’avoir d’autres symptômes en plus de la gêne thoracique, tels que l’essoufflement, les nausées et la fatigue extrême.

Les symptômes peuvent comprendre :

Douleurs thoraciques, oppression thoracique, pression thoracique et gêne thoracique (angine de poitrine)
L’essoufflement
Douleur, engourdissement, faiblesse ou froideur dans les jambes ou les bras si les vaisseaux sanguins de ces parties du corps sont rétrécis
Douleurs au cou, à la mâchoire, à la gorge, au haut de l’abdomen ou au dos

Il se peut que l’on ne diagnostique pas de maladie cardiovasculaire avant que vous n’ayez une crise cardiaque, une angine de poitrine, un accident vasculaire cérébral ou une insuffisance cardiaque. Il est important de surveiller les symptômes cardiovasculaires et de discuter de vos préoccupations avec votre médecin. Les
maladies cardiovasculaires peuvent parfois être détectées à un stade précoce grâce à des évaluations régulières.

Quand faut-il se soucier de sa santé cardiaque ?

À quel âge pensez-vous que l’examen physique devrait commencer ? A trente ans ? Quarante ans, ou même plus tard ? Si vous avez deviné dans cette fourchette, vous n’êtes pas le seul. La plupart des gens pensent qu’il n’est pas nécessaire de consulter leur médecin tant que quelque chose ne va pas. En réalité, les examens et les dépistages réguliers liés à la santé cardiaque devraient commencer à 20 ans, la plupart des tests étant effectués tous les 2 à 4 ans. De telles mesures peuvent souvent indiquer au patient et au médecin les problèmes cardiaques potentiels avant que de graves complications de santé ne surviennent.

En plus des recommandations pour les personnes à « risque normal », les médecins voudront voir plus fréquemment les patients présentant des facteurs de risque élevés. Pour certains, ces facteurs sont incontrôlables et peuvent inclure l’âge, l’hérédité ou le sexe. Pour d’autres, ce sont les éléments contrôlables tels que le tabagisme, l’inactivité physique ou l’hypertension artérielle qui justifient une surveillance accrue.

Si vous avez 20 ans ou plus, c’est le moment de vous occuper de votre santé cardiaque. Des cardiologues peuvent vous aider à comprendre votre risque de maladie cardiaque, à surveiller votre santé cardiaque et à faire des recommandations pour que votre cœur reste fort à long terme.

Written by Takkie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

space gray iPhone X on blue surface

Comment assurer le dépannage et la maintenance de son téléphone ?

fruit dish

Les avantages de la livraison de repas minceurs