Quelques informations à connaître sur l’assurance-vie

L’assurance-vie fait partie des placements les plus appréciés des contribuables désirant bénéficier d’une défiscalisation. Elle offre, en plus d’une réduction d’impôt, la possibilité de faciliter la transmission d’un patrimoine et de faire fructifier ses épargnes. En effet, ce contrat engage l’assureur à payer un capital ou une rente à un ou plusieurs bénéficiaires déterminés. Toutefois, le souscripteur est obligé de verser des primes à l’assurance.

Comment ouvrir un contrat d’assurance-vie 

Pour souscrire à une assurance-vie, vous devez passer par plusieurs étapes. Tout d’abord, il faut que vous sélectionniez l’établissement où vous souhaitiez avoir un compte (banque, compagnie d’assurance généraliste, structure mutualiste…) Ensuite, vous devez choisir le type de contrat que vous voulez avoir. Pour information, il existe 3 sortes de contrat d’assurance-vie, à savoir le contrat monosupport ou en euros, le contrat multisupport et le contrat en unité de compte. Un conseiller vous assistera dans cette procédure. Pour finir, vous êtes tenu de remplir un document stipulant le mode de versement des primes (unique, libre ou périodique). À titre d’information, pour avoir une assurance-vie, vous devez avoir la capacité juridique d’ouvrir un compte.

Quelles sont les conditions à remplir dans un contrat d’assurance-vie 

Lorsque vous souscrivez à une assurance-vie, vous êtes tenu de remplir quelques critères. En premier, vous devez remplir honnêtement et correctement le questionnaire médical donner par l’assureur. En second lieu, vous êtes obligé de payer convenablement les primes convenues dans le contrat. Pour terminer, il faut que vous respectiez les limites d’âge imposé par l’assureur.

L’assureur est également contraint de répondre à diverses conditions. Pour commencer, il doit vous informer et vous conseiller en permanence. Ainsi, il est tenu de consulter votre profil familial et financier afin de vous proposer un contrat correspondant à vos besoins et vos moyens. Ensuite, ce professionnel doit vous remettre un projet de contrat. Ce document contient les obligations respectives de chaque partie, l’objet du contrat (en cas de décès, de vie ou mixte), les modalités de désignations du bénéficiaire et les frais de facturations. Pour finir, l’assureur doit vous donner une note d’information. Ce dossier récapitule toutes les caractéristiques essentielles du contrat d’assurance-vie.

Comment payer les primes 

Comme énoncé précédemment, le mode de payement des primes dépend totalement du choix de versement que vous cochez lors de l’ouverture du contrat d’assurance-vie. Ainsi, si vous optez pour un dépôt unique, il faut que vous payiez en une seule fois la totalité des primes lors de la souscription. Si vous sélectionnez un versement périodique, le montant et la période du placement sont fixés par le contrat. À noter qu’en cas de non-paiement, dans les 10 jours suivants la date d’échéance, vous recevrez une lettre recommandée avec accusé de réception. Dans le cas où vous ne faites pas encore de versement dans les 40 jours après l’envoi de la lettre, le contrat peut être résilié par l’assureur. Par ailleurs, si vous choisissez un versement libre, vous avez la possibilité de payer à tout moment vos primes. Toutefois, le contrat impose un dépôt minimal de versement.

Related posts

Leave a Comment