in

Les similitudes entre les fêtes Yom kippour et Achoura

Bien qu’appelées différemment, Yom Kippour pour le judaïsme et Achoura pour l’Islam, ces deux fêtes religieuses ont quelques points communs de par leurs origines. Quelles sont-elles et comment les distinguer ? On vous dit tout !

Le jour de l’Achoura

L’Achoura est une fête musulmane célébrée le 10e jour de Muharram, le premier calendrier islamique dont vous pouvez trouver les détails sur le site al-hamdoulillah.com. Concrètement, elle dure deux jours, le second étant le 10e jour de Muharram. C’est donc une occasion pour les uns d’organiser un repas familial, pour d’autres de jeûner.

Dans certains pays musulmans ou chez les chiites, il est décrété férié alors que les sunnites n’y accordent pas trop d’importance. Les premiers s’en servent ainsi pour commémorer le décès en martyr de l’Imam Hussein, le petit-fils du prophète Mahomet. Aussi, certains fidèles le font en se flagellant jusqu’au sang, un geste symbolique en souvenir de la tuerie dont celui-ci et ses 72 compagnons ont été victimes pendant la bataille de Karbala, au 7e siècle, où ils ont été tués par les troupes de Yazid, le Calife omeyyade à cette époque.

Le Yom Kippour

Le yom kippour est une fête juive du Grand Pardon qu’on consacre également à la prière et au jeûne. Elle se déroule généralement en septembre ou en octobre et est considérée comme le jour le plus saint de l’année juive. En effet, Yom Kippour signifiant le jour de l’expiation, les juifs purifient leurs fautes devant Dieu. Il a donc lieu le 10 Tichri. Ainsi, en 2018, il commence avant le coucher du soleil du 18 septembre et ne se termine qu’à la tombée de la nuit, le lendemain 19 septembre. Durant 26 heures environ, les juifs affligent ainsi leurs âmes en ne mangeant pas et ne buvant pas. Ils ne se lavent pas non plus durant cette période, de quelque manière que ce soit. Ils ne doivent pas non plus avoir de relations conjugales et passent leur journée à la synagogue pour prier et demander pardon à Dieu.

La relation entre Achoura et Yom Kippour

Le Yom Kippor est en fait le jour où Moïse descend de la montagne, précisément du mont Sinaï où il a prié Dieu de pardonner leur conduite aux Enfants d’Israël. Ces derniers, après avoir quitté l’Égypte en 1313 avant l’ère commune, soit 2448 après la création, ont adoré un nouveau dieu sous la forme d’un veau d’or. Ce n’est qu’après deux périodes d’une quarantaine de jours chacune que le pardon a été accordé. C’était le jour où Moïse est descendu des montagnes.

En 622, le prophète Mohamed arriva à Yathrib (Médine) en pleine période de Yom Kippor. En voyant les juifs en train de jeûner, il en demanda la raison. Considérant ses croyances plus proches de Moïse, il se mit également à jeûner et indiqua aux musulmans de faire de même, en commençant toutefois une journée avant pour différencier les deux.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Written by Takie

Moi c'est Takie ! Je suis un passionné du web. Je travaille dans cet environnement depuis maintenant une dizaine d'années et je suis toujours prompt à faire de nouvelles découvertes !

Au plaisir de lire vos commentaires.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Comments

comments

La poudre pour cheveux, un produit miraculeux ?

Enseignants, téléchargez et vendez des ressources pédagogiques !