Skitterphoto / Pixabay
in

Comment bien aménager sa cuisine ?

Vous manifestez le désir de renouveler votre cuisine ! Mais, vous hésitez encore sur le type de configuration à adopter. Cet article vous fera le point des différents types de plans de cuisine afin de bien réaliser son aménagement et de profiter absolument de la fonctionnalité de votre prochaine cuisine.

Quelques conseils pour aménager sa cuisine

L’aménagement une cuisine nécessite le respect de quelques règles de base. Avant toute chose, il est important de se poser les bonnes questions afin de concevoir un plan de cuisine qui concorde parfaitement à vos exigences et à vos désirs.

En effet, l’implantation de votre cuisine dépendra du type de cuisine (une cuisine ouverte, une cuisine fermée, une cuisine pour simplement préparer ou une cuisine de partage des repas familiaux ou avec des amis) que vous envisagez pour votre maison. Ensuite, il faudra tenir compte de la superficie de la pièce. Par exemple, une cuisine en U ne pourra pas être installée dans une pièce toute en longueur.

Petite astuce déco, si vous souhaitez une cuisine sobre, vous devez faire en sorte d’utiliser l’espace au mieux. En optimisant votre cuisine, vous allez naturellement libérer de l’espace.

Exemple, vous pouvez vous procurer une poubelle sur porte pour économiser de la place !

C’est pareil pour une cuisine avec un îlot central qui ne pourra pas être installé dans une toute petite pièce. Chaque implantation de cuisine concorde avec une configuration de pièce, et chacune d’elles a des avantages et des inconvénients qu’il faut connaitre.

Quelles sont les différentes implantations de cuisine ?

  • La cuisine linéaire ou cuisine en I
En raison de son organisation linéaire, la cuisine en I tient place dans toutes les pièces, qu’elles soient grandes ou petites, ouvertes ou fermées. Dans le cas d’une cuisine fermée, si l’espace le permet, cette conformation admet l’aménagement d’un coin repas. Par contre, si la cuisine est ouverte, on pourra se permettre un îlot central. Les seuls inconvénients sont la limitation de la surface du plan de travail, et le triangle d’activité ne pourra pas être observé.
  • La cuisine en L
L’installation de la cuisine en L requiert une pièce d’une surface de 10 min 2 s et un retour d’au moins 1 min 20 s pour une parfaite ergonomie. Ainsi, que la cuisine soit ouverte ou fermée, ce type d’aménagement respecte le triangle d’activité qui facilite les tâches quotidiennes. Cette configuration permet aussi d’envisager l’aménagement d’un îlot central ou d’un espace repas.
  • La cuisine en U
La cuisine en U nécessite une superficie minimum de 8 min 2 s et un espace central d’au moins 1 min 50 s pour faciliter une circulation entre les différentes zones. Les pôles d’activité (lavage, cuisson et conservation) s’arrangent autour des trois plans de travail, et les dispositions sont aussi maximisées.
  • La cuisine parallèle
La cuisine parallèle est parfaite pour les pièces tout en longueur dont la largeur est d’un minimum de 2 min 50 s. Elle double la surface du plan de travail et présente un volume de rangement important.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Written by Takie

Moi c'est Takie ! Je suis un passionné du web. Je travaille dans cet environnement depuis maintenant une dizaine d'années et je suis toujours prompt à faire de nouvelles découvertes !

Au plaisir de lire vos commentaires.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Comments

comments

Le salon professionnel Horecatel, le rendez-vous des métiers de bouche à ne pas rater

Opter pour des soins capillaires bio